Un logiciel malveillant vole les bitcoins des joueurs de Call Of Duty

Une cyberattaque cible les tricheurs dans le célèbre jeu vidéo Call of Duty, s’emparant de leurs précieux bitcoins. Si la plupart des joueurs de Call of Duty suivent les règles, certains cherchent à gagner un avantage déloyal en utilisant diverses méthodes non autorisées. Mais cette tromperie a un prix, comme en témoigne un malware sournois qui dérobe les cryptomonnaies des fraudeurs.

D’après les informations de Vx Underground, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique. Ainsi que la détection de logiciels malveillants, de nombreux joueurs de Call of Duty ont fait état de vols de bitcoins après avoir acheté et installé des logiciels de triche tels que Phantom Overlay, ou après avoir installé des logiciels tiers.

« Les utilisateurs concernés ont commencé à signaler qu’ils étaient victimes de vols de cryptomonnaies – leurs portefeuilles Electrum BTC ont été vidés. Nous n’avons aucune donnée sur le montant d’argent qui a été volé, » précise le communiqué de Vx Underground.

La communauté des joueurs de Call of Duty est secouée par un incident majeur. Des rapports récents révèlent qu’un logiciel malveillant cible les joueurs qui recourent à des services de triche payants sur la plateforme du jeu, avec des conséquences catastrophiques.

Ce malware a exploité une faille pour accéder à de nombreux comptes, effaçant des transactions et provoquant des pertes considérables dans les portefeuilles Bitcoin Electrum. Selon PhantomOverlay, plus de 3,6 millions de comptes Battlenet et 561 183 comptes Activision sont touchés. Les dégâts exacts sur les cryptomonnaies ne sont pas encore évalués.

Face à cette crise, Activision Blizzard, une entreprise majeure du secteur, tente de rassurer les joueurs en affirmant que ses serveurs sont sécurisés. Cependant, l’origine du logiciel malveillant reste inconnue, incitant l’industrie du jeu vidéo à se mobiliser pour contrer cette menace.

LIRE  Dogecoin : Officilement accépté par Tesla ?

Le développeur Zeebler, en collaboration avec PhantomOverlay, a joué un rôle crucial dans la découverte du mode opératoire du malware. Activision Blizzard s’associe à plusieurs fournisseurs de logiciels de triche pour contrer cette attaque.

Cet incident met en lumière les dangers des logiciels de triche, rappelant que toute action a des conséquences. Alors que les enquêtes se poursuivent, les joueurs espèrent des mesures efficaces pour protéger leurs avoirs en cryptomonnaie.

Retour en haut