Stablecoin Tether: Trafic et Blanchiement d’argent en USDT ?

Bien que l’Usage des Cryptomonnaies pour le Blanchiment d’Argent ait Chuté en 2023, les Criminels Restent Attirés par la Facilité des Transactions.

Les transactions rapides et anonymes offertes par les blockchains demeurent un aimant pour les criminels, malgré la baisse du blanchiment de l’argent lié aux cryptomonnaies en 2023, comme le rapportent les experts de Chainalysis.

Cependant, cette attraction mène souvent à des erreurs coûteuses, comme l’illustre le récent cas d’un membre de la famille Cartier, impliqué dans le trafic de drogue et le blanchiment d’argent avec des stablecoins USDT.

Le Cas de Maximilien de Hoop Cartier : Une Erreur Monumentale

 

Maximilien de Hoop Cartier, prétendument descendant direct de Louis Cartier, fondateur de la célèbre marque de bijoux, se retrouve maintenant accusé de blanchiment d’argent et de trafic de drogue.

Les autorités affirment que lui et ses complices ont blanchi environ 14,5 millions de dollars en utilisant le stablecoin USDT entre mai et novembre 2023.

Malgré les tentatives de dissimulation via une plateforme d’échange de cryptomonnaies non autorisée, leurs activités ont été découvertes.

Cette affaire révèle une fois de plus que l’anonymat des transactions sur les blockchains ne protège pas les criminels d’une enquête approfondie des forces de l’ordre.

Tether Renforce sa Lutte Contre la Criminalité Financière

 

Le même jour où l’affaire de Maximilien de Hoop Cartier était révélée, Tether a annoncé des mesures renforcées de conformité, en partenariat avec Chainalysis.

LIRE  Vitalik Buterin exprime des préoccupations pour ethereum et lance le concept du "Rainbow Staking".

Bien que cela n’ait pas été explicitement lié à l’affaire, Tether affirme s’engager activement dans la lutte contre les activités illicites et collabore avec des organismes d’application de la loi dans le monde entier.

Selon Jonathan Levin de Chainalysis, l’exploitation de la transparence des registres distribués des cryptomonnaies peut rendre l’écosystème plus sûr en aidant à geler les fonds criminels.

Conclusion : Une Mauvaise Idée que le Blanchiment de Cryptomonnaies

En définitive, l’utilisation des cryptomonnaies pour des activités criminelles ou de blanchiment d’argent reste une très mauvaise idée. Malgré leur rapidité et leur résistance à la censure, la traçabilité des transactions sur les blockchains peut conduire à l’arrestation des criminels, surtout lorsque les forces de l’ordre et des entreprises spécialisées comme Chainalysis s’y consacrent.

Retour en haut