La Sec fait la chasse à Kucoin ! 800 millions de dollars quittent la plateforme !

Le bras de fer entre KuCoin et le Département de la Justice des États-Unis se poursuit. La réglementation des cryptomonnaies prend des allures de guerre ouverte, avec des amendes astronomiques à la clé. KuCoin, au cœur de cette bataille réglementaire, voit s’échapper 800 millions de dollars de sa plateforme en moins de 24 heures.

Depuis la publication de cette nouvelle, les retraits sur KuCoin ont bondi de manière significative. Selon les données fournies par l’analyse de Nansen, les retraits s’élèvent désormais à plus de 842 millions de dollars sur Ethereum et à 938 millions de dollars sur les chaînes EVM.

KuCoin dans le collimateur de la justice américaine

C’est un coup dur pour KuCoin : après que Binance ait dû débourser 4,3 milliards de dollars pour régler ses problèmes avec les régulateurs, c’est au tour de KuCoin d’être sous le feu des projecteurs.

L’acte d’accusation du Département de la Justice des États-Unis reproche à KuCoin d’avoir intentionnellement dissimulé le nombre important d’utilisateurs américains sur sa plateforme, en particulier en négligeant les procédures de KYC.

Les fondateurs de KuCoin sont accusés d’avoir facilité le blanchiment de plus de 9 milliards de dollars, risquant ainsi des accusations de complot et des peines d’emprisonnement.

800 millions de dollars envolés en moins de 24 heures

KuCoin est frappé par une fuite massive de capitaux : 800 millions de dollars ont quitté la plateforme en un laps de temps très court. Bien que cela puisse sembler alarmant, le PDG de KuCoin tente de minimiser l’impact, affirmant que cela n’affecte que légèrement les réserves globales de l’exchange.

LIRE  Ferme de minage BTC en Norvège, le combat commence !

Johny Lyu, le PDG de KuCoin, appelle à la patience et à la compréhension, affirmant que les défis auxquels ils sont confrontés font partie intégrante du processus de croissance et de réglementation du secteur émergent des cryptomonnaies.

Pendant ce temps, la cryptomonnaie native de KuCoin, le KCS, enregistre une baisse de 14 %, tandis que la CFTC des États-Unis déclare que le Litecoin (LTC) et l’Ethereum sont des marchandises, tout comme le Bitcoin. Cette affaire révèle les enjeux réglementaires complexes qui se cachent derrière les procédures judiciaires visant les plateformes et projets cryptos, une situation à surveiller de près.

Retour en haut