Le Qatar Envisage un Investissement de 500 Milliards de Dollars dans le Bitcoin ?

D’un point de vue purement pragmatique, la hausse du prix du Bitcoin est attendue, étant donné que les récompenses des mineurs sont divisées par deux tous les 210 000 blocs. Toutefois, au-delà de cette théorie mathématique, certaines déclarations enflammées semblent tenter d’influencer la tendance. Un exemple notable est celui du maximaliste Max Keiser, réputé pour son rôle dans la stratégie Bitcoin du Salvador. En décembre dernier, il a évoqué la possibilité d’un investissement de 500 milliards de dollars dans le BTC par le Qatar Investment Authority (QIA). Cependant, alors que cette théorie refait surface, les experts cherchent à tempérer les attentes.</p>

QATAR : 500 MILLIARDS DE DOLLARS DANS LE BITCOIN !

Les affirmations audacieuses de certains maximalistes du Bitcoin peuvent être déroutantes. Le milliardaire Max Keiser, connu pour ses prédictions excentriques, avait par exemple prédit un BTC à 50 000 $ en août 2020, alors que son prix oscillait autour de 11 500 $. Fort de ce succès, Keiser a récemment évoqué un investissement colossal de la Qatar Investment Authority (QIA) dans le Bitcoin, affirmant que cela aurait un impact majeur sur le marché des cryptomonnaies.

Keiser a déclaré : « J’ai un mot pour vous, fans du Bitcoin : QATAR. Les rumeurs vont bon train. Leur fonds souverain envisagerait un investissement de 500 milliards de dollars dans le BTC. » Cependant, la réalité semble moins enthousiasmante.

La véracité d’une prédiction se mesure souvent à l’aune de la réalité. Bien que Keiser maintienne ses affirmations avec enthousiasme, elles semblent de plus en plus douteuses. Une vidéo montrant le jet privé de l’émir du Qatar sur le tarmac de Madère a alimenté les spéculations, mais Keiser lui-même commence à douter de ses propres déclarations.

LIRE  Bitcoin : 1 million de dollars en 2030 ?

Dans une publication récente, Keiser a déclaré : « Le fonds souverain du Qatar pourrait investir dans le Bitcoin, mais certainement pas pour 500 milliards de dollars. » Les chiffres semblent confirmer cette assertion, étant donné que les actifs sous gestion du QIA s’élèvent actuellement à 475 milliards de dollars.

Bien que l’investissement massif évoqué par Keiser paraisse peu probable, l’idée d’un investissement du Qatar dans le Bitcoin reste plausible. Les fonds d’investissement cherchent toujours les meilleurs rendements, et le Bitcoin étant désormais le 8e actif le plus capitalisé au monde, cette possibilité demeure ouverte.

Retour en haut