Polygon et Stellar Intégrés par Franklin Templeton !

Après l’initiative de BlackRock et son fonds BUIDL à la fin de mars, un autre géant de la finance traditionnelle se lance dans la tokenisation des actifs du monde réel (RWA).

La société de gestion d’actifs Franklin Templeton a choisi les blockchains Polygon (MATIC) et Stellar (XLM) pour tokeniser son fonds portant sur les obligations d’État des USA.

UNE NOUVELLE ÈRE POUR LES FONDS TRADITIONNELS GRÂCE À LA TOKENISATION SUR BLOCKCHAIN

En plus de lancer son ETF Bitcoin au comptant (EZBC) suite à son approbation le 10 janvier dernier, le groupe Franklin Templeton poursuit son exploration de la cryptosphère en réalisant la tokenisation d’un de ses fonds sur des blockchains publiques.

Avec plus de 1 600 milliards de dollars d’actifs sous gestion, Franklin Templeton apporte une solide expérience dans le domaine de la tokenisation.

Selon un communiqué de presse publié ce 25 avril 2024, les parts du fonds Franklin OnChain U.S. Government Money Fund (FOBXX) ont été tokenisées sous la forme de jetons numériques appelés « BENJI ».

Permettant ainsi des transferts directs de gré à gré entre actionnaires via les réseaux décentralisés innovants des cryptomonnaies.

« (…) Nous sommes heureux d’annoncer la possibilité de transfert de pair à pair pour le security token BENJI !

Cette nouvelle fonctionnalité permettra aux utilisateurs d’envoyer des jetons BENJI vers les portefeuilles numériques d’autres détenteurs de BENJI. Un security token BENJI est une part du Franklin OnChain U.S. Government Money Fund enregistrée sur blockchain publique.» explique le communiqué de Franklin Templeton.

FRANKLIN TEMPLETON CHOISIT POLYGON ET STELLAR POUR LES TRANSFERTS DÉCENTRALISÉS

Outre les transactions directes entre actionnaires, les registres distribués des blockchains permettent d’enregistrer la propriété des parts du fonds FOBXX. Les tokens BENJI transitent ainsi principalement sur les réseaux de Polygon (MATIC) et Stellar (XLM).

LIRE  Bitcoin: Mais que devient Satoshi Nakamoto ?

Au 31 mars 2024, les actifs sous gestion du fonds Franklin Templeton s’élevaient à plus de 360 millions de dollars.

Le FOBXX investit principalement dans des titres d’État (bons du Trésor US), des liquidités et des accords de mise en pension garantis entièrement par des titres d’État ou des liquidités.

L’objectif du fonds est de fournir aux investisseurs un niveau de revenu courant élevé tout en préservant le capital des actionnaires et la liquidité, et de maintenir un prix de la part stable à 1,00 $. Autrement dit, le BENJI fonctionne comme un stablecoin rémunérateur, ou « yield-bearing stablecoin », similaire au cas du BUIDL de BlackRock.

Roger Bayston, responsable des actifs numériques chez Franklin Templeton, déclare : « Nous sommes ravis que les détenteurs de tokens BENJI aient la possibilité de transférer des parts entre eux.

À terme, nous espérons que les actifs construits sur les rails de réseaux blockchains, tels que le Franklin OnChain U.S. Government Money Fund, fonctionneront de manière transparente avec le reste de l’écosystème des actifs numériques. »

Chaque fois que des fonds traditionnels sont tokenisés par des géants de la finance classique, cela renforce la légitimité des blockchains sur lesquelles repose cette tokenisation.

Selon les experts financiers de Bernstein, cette tendance facilitera grandement l’adoption des réseaux cryptos décentralisés auprès des investisseurs institutionnels.

Retour en haut