Plateforme Bitcoin: Binance banni en Amérique ?!

Changpeng Zhao a été condamné à une peine de prison étonnamment légère, tandis que l’Oregon est devenu le sixième État à révoquer, suspendre ou refuser le renouvellement de la licence de Binance.US.

Un juge aux États-Unis a décrété une peine de quatre mois de prison pour l’ex-PDG de Binance, Changpeng « CZ » Zhao, pour violation des lois américaines sur le blanchiment d’argent.

Les procureurs avaient initialement recommandé une peine de trois ans, alléguant qu’il n’avait pas maintenu un programme efficace de lutte contre le blanchiment d’argent lorsqu’il était à la tête de la plateforme d’échange de cryptomonnaies, pour laquelle il a plaidé coupable.

Le juge Richard Jones a rejeté la demande des procureurs d’augmenter la peine de 18 mois à trois ans pour Zhao, en déclarant qu’il n’y avait aucune preuve qu’il « ait été informé » d’activités illégales spécifiques à Binance.

Pour les autorités américaines qui enquêtent sur l’ancien dirigeant et son empire crypto depuis six ans, une peine de quatre mois de prison et des milliards de dollars d’amende peuvent sembler une sanction légère.

Aaron Lane, maître de conférences en droit au RMIT Blockchain Innovation Hub de Melbourne, a souligné que la dissuasion générale semble être la principale justification de la durée de l’emprisonnement.

M. Lane a souligné que les États-Unis étaient justifiés d’intenter des poursuites contre M. Zhao. Il a noté que bien que les accusations soient graves, elles relèvent de la réglementation et ne peuvent être directement comparées à la condamnation pour fraude du cofondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, qui a écopé de 25 ans de prison.

LIRE  Airdrop Eigenlayer: 100 Tokens pour chaque adresse ?

Le traitement différencié réservé aux deux leaders de l’industrie dans le système juridique américain a suscité des interrogations parmi de nombreuses personnes, qu’elles appartiennent ou non à l’espace crypto.

Dans le même temps, l’Oregon est devenu le sixième État à révoquer, suspendre ou refuser de renouveler la licence d’exploitation de Binance.US, suite à une série de refus en 2024.

Retour en haut