Exchange: Kucoin de retour en Inde ?

En décembre dernier, les autorités indiennes ont pris une position ferme en demandant aux principaux échanges de crypto-monnaies internationaux de se conformer aux normes du pays. Le gouvernement

dirigé par Narendra Modi vise à exercer un contrôle sur les opérateurs offrant des produits financiers à la population et à les soumettre aux importantes taxes locales.

Bien que des exchanges comme Binance, Huobi, Kraken, Gate.io, Bittrex, Bitstamp, MEXC Global, Bitfinex et KuCoin aient été concernés, il est annoncé aujourd’hui que ce dernier est de retour en Inde, ce qui en fait le premier à revenir.

Après avoir été soumis à la pression du régulateur indien, la principale source de conflit à la fin de l’année dernière était la question de la fiscalité. En Inde, les crypto-actifs sont soumis à une taxe de 30 %, qui s’étend également aux secteurs des jeux en ligne et des paris sportifs, ainsi qu’à une taxe de 1 % sur tous les transferts en crypto-monnaie.

En opérant depuis l’étranger, certains exchanges ont pu éviter ces taxes, ce que les consommateurs indiens ont exploité.

Cependant, face aux menaces émanant du ministère des Finances, le secteur a dû se conformer aux exigences de la Financial Intelligence Unit (FIU) et aux lois locales, sous peine de voir toutes les applications crypto devenir inaccessibles depuis l’Apple Store.

Trois mois plus tard, KuCoin a annoncé son retour à New Delhi, devenant ainsi la première plateforme à remplir toutes les conditions nécessaires.

KuCoin a communiqué cette nouvelle via les réseaux sociaux et a expliqué les nouvelles obligations concernant ses clients indiens sur son blog.

LIRE  Bitcoin: 200 000 dollars pour ce mineur indépendant !

Cela implique notamment de résider dans le pays, d’accéder à l’échange via une adresse IP locale et de remplir le formulaire d’inscription ainsi que les vérifications nécessaires de manière exhaustive.

Il est également confirmé que la taxe de 1 % sur les transferts de crypto-monnaies sera appliquée à partir du 10 avril, collectée par KuCoin et reversée au service des impôts sur le revenu, conformément à la Tax Deductible at Source.

Johnny Lyu, PDG de KuCoin, a salué cette annonce et ce retour, soulignant l’importance de promouvoir l’adoption des crypto-monnaies en Inde tout en mettant l’accent sur la sécurité des utilisateurs et l’excellence commerciale.

L’Inde se positionne comme un pays en pleine ouverture à la crypto-monnaie, mais avec une volonté de contrôle sur les acteurs opérant sur son territoire. Similaire à d’autres grandes puissances comme les États-Unis et leurs régulations strictes envers les plateformes étrangères comme KuCoin, sous le regard vigilant de la SEC.

Retour en haut