Exchange cryptomonnaie: Kraken sort son wallet mobile !

En novembre dernier, des spéculations se sont répandues concernant la possible création d’un L2 par la célèbre plateforme d’échange Kraken. Rappelons que Kraken se classe parmi les huit premières plateformes d’échange de crypto, avec un volume quotidien de transactions de 1,3 milliard de dollars. Contre toute attente, Kraken a récemment levé le voile sur un nouveau produit : le wallet crypto mobile.

Kraken Dévoile son « Kraken Wallet »

Le 17 avril, Kraken a surpris en annonçant le lancement inattendu d’un wallet crypto et Bitcoin pour appareils mobiles. Disponible à la fois sur iOS et Android, Kraken Wallet propose une garde automatique des clés, garantissant ainsi que celles-ci ne quittent jamais l’appareil de l’utilisateur. Construit sur des principes solides de confidentialité, de self-custody et de sécurité, Kraken Wallet vise à offrir une souveraineté maximale à ses utilisateurs.

Il s’agit d’un portefeuille multichaine permettant de consulter des jetons, des NFT et des positions DeFi à travers plusieurs blockchains telles que Bitcoin, Ethereum, Solana, Optimism, Base, Arbitrum, Polygon, et même Dogecoin. D’autres blockchains pourraient être ajoutées à l’avenir.

Les développeurs seront ravis de pouvoir accéder aux différents testnets des réseaux pris en charge par le wallet.

Priorité à la sécurité avant tout !

Kraken a mis l’accent sur la sécurité en optant pour l’open source, publiant ainsi l’intégralité du code du wallet sur un GitHub public.

Bien qu’il s’agisse d’un duplicata d’un répertoire privé maintenu par l’entreprise, cette initiative constitue une première dans l’industrie. Jusqu’à présent, aucune plateforme d’échange majeure n’avait partagé le code source de son wallet.

Pourquoi cette décision ? Parce que l’open source est au cœur de la cryptomonnaie : transparence, décentralisation et communauté. L’objectif principal est d’assurer l’audibilité, de minimiser la confiance et d’examiner le code. « Don’t trust, verify. »

LIRE  Crypto Ethereum: Inéligible au ETF ?

Lors de la création du wallet, une seed phrase est générée localement, et l’utilisateur est invité à la sauvegarder en lieu sûr pour restaurer le wallet en cas de perte de l’appareil.

Kraken relaye l’ensemble des activités de ses utilisateurs via son infrastructure pour protéger leur adresse IP et éviter toute exposition à des applications tierces.

Kraken ne collecte que le « minimum de données nécessaires » pour fonctionner. Par exemple, aucune donnée de performance de l’application n’est récupérée.

Parallèlement à ce lancement, Kraken continue de faire face aux attaques répétées de la SEC. Récemment, la plateforme a reçu le soutien inattendu de 8 procureurs généraux dans l’affaire qui l’oppose à la SEC.

Retour en haut