Ethereum: 1000 milliards de tvl d’ici 2030 ?

La stratégie d’évolution d’Ethereum se concentre sur les solutions de seconde couche pour résoudre ses problèmes de scalabilité, un choix prometteur selon VanEck.

Le gestionnaire de fonds prédit une valeur totale verrouillée (TVL) de 1 000 milliards de dollars pour les L2 d’Ethereum d’ici 2030.

Début d’année, VanEck a plongé dans le monde des cryptomonnaies avec son ETF Bitcoin, approuvé par la SEC américaine. Tout en envisageant que Bitcoin représente 50% de ses actifs sous gestion, VanEck s’intéresse également à Ethereum et à ses L2.

Le 3 avril, Patrick Bush, analyste principal des investissements en actifs numériques, et Matthew Sigel, responsable de la recherche sur les actifs numériques, ont publié un rapport prévisionnel sur la valeur des L2 d’Ethereum d’ici 2030. Selon eux, l’adoption des L2 est inévitable pour faire face à l’augmentation des coûts d’utilisation de l’espace de bloc sur Ethereum.

1000 milliards de Tvl sur les layer 2 ?

Selon VanEck, les L2 d’Ethereum pourraient atteindre une capitalisation de 1 000 milliards de dollars d’ici 2030, basée sur l’hypothèse qu’Ethereum conservera 60% de part de marché des blockchains à smart contracts et que les flux de liquidités vers les L2 seront multipliés par 25.

Pour garantir la survie d’un L2, des incitations économiques doivent être en place. VanEck examine également les revenus potentiels des L2.

En ce qui concerne les coûts de fonctionnement, les principaux sont les frais de gas pour la publication des données sur Ethereum, bien que ceux-ci aient été réduits grâce à des développements récents.

VanEck prédit une harmonisation des revenus des L2 avec ceux d’Ethereum, notamment par le biais de la valeur maximale extractible (MEV), qui pourrait devenir l’une des principales sources de revenus des L2.

LIRE  ETF BTC et ETH à Honk Kong: Les frais enfin révélés !

Parallèlement, VanEck a déposé une demande pour la création d’un ETF Ethereum, mais les retards successifs de la SEC menacent cette possibilité.

Retour en haut