Crypto: Worldcoin arrive Mexique !

Worldcoin, projet de crypto-monnaie audacieux, suscite controverses et débats depuis son lancement. Son association avec Sam Altman, PDG d’OpenAI, ne passe pas inaperçue, attirant les projecteurs sur ses objectifs et les défis réglementaires qui l’entourent.

Récemment, Worldcoin a étendu ses activités en Amérique latine, faisant son entrée au Mexique et renforçant sa présence en Argentine.

Cependant, cette expansion ne fait pas consensus, les autorités locales s’inquiétant de la sécurité des données personnelles et biométriques de leurs citoyens.

En Argentine, l’accueil de Worldcoin oscille entre enthousiasme et préoccupations réglementaires. Depuis un peu plus d’un an, le projet rencontre un franc succès, avec plus de 50 centres déployés pour scanner l’iris de la population.

Face aux difficultés économiques persistantes et à l’inflation, les Argentins se tournent vers les cryptomonnaies comme alternative.

Cette tendance suscite toutefois des préoccupations, notamment en matière de vie privée et de sécurité des données. Les législateurs argentins ont réagi rapidement, exprimant leur méfiance envers une entreprise collectant les données biométriques de ses utilisateurs.

Carlos Puglelli, député de Buenos Aires, propose une loi visant à encadrer strictement cette collecte, garantissant transparence et sécurité des données.

Les défis rencontrés par Worldcoin en Argentine se retrouvent également au Mexique, où sa récente implantation a fait écho.

Alors que la compagnie vise à faire du Mexique son troisième marché en Amérique latine, après l’Argentine et le Chili, les réactions sont mitigées, tant du public que des autorités.

María Eugenia Hernández, députée du parti Morena, s’inquiète également de la sécurité des données, poussant l’Institut national de la transparence à surveiller les activités de Worldcoin.

LIRE  Web 3 : Tomo lève 3.5 millions de dollars !

L’expansion de Worldcoin ne se limite pas à l’Amérique latine, suscitant l’intérêt et l’attention des régulateurs mondiaux.

En Europe, en Asie et en Afrique, les autorités examinent de près les implications de telles entreprises, notamment en matière de protection de la vie privée, devenant un enjeu majeur dans l’ère numérique.

Ce mouvement réglementaire mondial exige des entreprises comme Worldcoin de se conformer aux lois locales sur la protection des données, poussant les législateurs du monde entier à revoir et à renforcer leurs cadres réglementaires pour protéger efficacement les consommateurs dans le monde numérique en évolution.

Retour en haut