Crypto: La plateforme d’échange Bitget dans le viseur de l’AMF ?

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) alerte les investisseurs français sur Bitget

La semaine dernière, l’AMF a émis des avertissements à l’égard de Bitget, une plateforme de cryptomonnaies, rappelant aux investisseurs français que celle-ci figure sur sa liste noire depuis le 3 novembre 2023.

Bien qu’aucune restriction n’empêche un investisseur français d’utiliser la plateforme de son choix, même si elle n’est pas réglementée, il est strictement interdit à cette dernière de cibler le marché français. En conséquence, les influenceurs faisant la promotion d’une bourse en France, non enregistrée en tant que Prestataire de Services sur Actifs Numériques (PSAN), s’exposent à des poursuites judiciaires.

En plus de nuire à la concurrence loyale envers les acteurs respectant la réglementation en vigueur, cette situation comporte des risques pour les investisseurs. Par exemple, l’AMF ne peut garantir une ségrégation adéquate des fonds de l’entreprise et ceux des clients.

Par ailleurs, l’autorité financière se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires, ce qui pourrait entraîner le blocage de la plateforme localement. L’AMF encourage donc les investisseurs français à retirer leurs fonds de Bitget :

Dans ce contexte, l’AMF conseille aux épargnants français ayant investi sur cette plateforme de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter de se retrouver dans l’impossibilité d’accéder à leurs avoirs (actifs numériques ou dérivés sur actifs numériques).

Chaque investisseur doit se préparer à une éventuelle interruption abrupte des services de la plateforme à l’égard du public français.

Parmi les bourses bien connues figurant sur la liste noire de l’AMF, on peut également citer Bybit, tout comme ce fut le cas pour Crypto.com avant d’obtenir son enregistrement PSAN.

Retour en haut