Bitcoin : La SEC Révise sa Position sur le Trading d’Options

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a donné son approbation pour les ETF Bitcoin au comptant en ce début d’année, mais cette décision semble avoir été plus le fruit de la contrainte que de la volonté véritable.

On peut facilement imaginer que cela n’a pas été bien digéré par son dirigeant, désormais identifié comme le (pas très subtil) Gary Gensler. En effet, cette approbation n’est qu’un exemple de l’étendue de son pouvoir de blocage dans d’autres domaines liés à l’entrée des cryptomonnaies dans le domaine de la finance traditionnelle.

La SEC a ainsi imposé une pression réglementaire à l’ouverture souhaitée du marché des produits dérivés (options) pour ces nouveaux véhicules financiers basés sur le BTC. Cependant, malgré ses actions, le gendarme financier américain se retrouve une fois de plus isolé dans son exercice de lenteur volontaire.

À peine les ETF Bitcoin au comptant ont-ils été approuvés que la SEC s’est retrouvée à examiner de nouvelles demandes visant à les bloquer.

Notamment celles concernant les ETF Ethereum, dont la mise en place prévue pour le mois de mai semble désormais compromise.

Une autre affaire en attente concerne l’éventuelle introduction de produits dérivés sur le marché des ETF Bitcoin au comptant. La SEC a une nouvelle fois demandé un délai supplémentaire pour réfléchir et examiner les commentaires soumis sur le sujet.

Cette procédure a été lancée depuis le 8 avril dernier, dans le but de solliciter des remarques sur le changement de règle nécessaire pour inclure ces ETF Bitcoin. Les réponses à cette consultation ont été nombreuses et ont toutes défendu l’ajout de manière plutôt naturelle.

LIRE  Affaire Ftx: Va t'il rembourser 118% du montant ?

Ces commentaires ont été pris en compte par la SEC dans son rapport récemment publié sur le sujet. Le ton général est favorable à l’ouverture du marché des options aux ETF Bitcoin au comptant.

Pourtant, cet enthousiasme affiché par des acteurs tels que le Nasdaq ou le Chicago Board Options Exchange (Cboe) semble avoir produit l’effet inverse sur la SEC. Au lieu de la rassurer, cela a déclenché une nouvelle période de réflexion.

L’objectif déclaré par la SEC est désormais de comprendre comment cette cotation pourrait affecter le marché du Bitcoin dans son ensemble, notamment en période de stress.

La SEC retarde une fois de plus sa décision concernant les produits dérivés liés aux ETF Bitcoin au comptant, une décision très attendue sur les différentes places boursières américaines qui sont prêtes à les proposer.

Cette décision est d’autant plus cruciale avec l’approche imminente de l’ouverture du marché à Hong Kong dans quelques jours. La date limite pour prendre une décision est fixée au 29 mai prochain.

Retour en haut