Bitcoin à Dubaï: Binance obtient enfin sa licence !

Binance obtient son accréditation cryptographique à Dubaï suite au désengagement de Changpeng Zhao

L’obtention de la licence réglementaire complète pourrait révolutionner la position de Binance, qui a été soumise à une surveillance réglementaire intense depuis au moins deux ans.

Binance, la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde, a obtenu une licence réglementaire très attendue à Dubaï.

La licence de fournisseur de services d’actifs virtuels (VASP) a été accordée à Binance après que son cofondateur, Changpeng Zhao, ait renoncé à ses droits de vote au sein de l’entité locale de l’échange, a annoncé Richard Teng, PDG de Binance, à Bloomberg le 18 avril.

Selon des sources anonymes bien informées, l’Autorité de régulation des actifs virtuels (VARA) a exigé que M. Zhao abandonne ses droits de vote au sein de Binance FZE, l’unité de l’échange basée à Dubaï.

Cette obtention d’une licence réglementaire complète représente une étape significative pour Binance, qui a été sous le feu des projecteurs réglementaires depuis l’effondrement de FTX.

En novembre 2023, Binance a accepté de verser un règlement de 4,3 milliards de dollars aux autorités américaines pour répondre à des accusations fédérales liées à l’absence de protocoles de lutte contre le blanchiment d’argent (AML).

Le cofondateur de Binance, M. Zhao, a plaidé coupable d’un chef d’accusation, concernant le manque de protocoles de lutte contre le blanchiment d’argent adéquats, et a démissionné dans le cadre de cet accord.

La sentence de M. Zhao sera prononcée le 30 avril. Il risque jusqu’à 18 mois de prison. Pourquoi l’unité de Binance à Dubaï a-t-elle rompu ses liens avec M. Zhao ?

LIRE  Plateforme Bitcoin: Binance banni en Amérique ?!

Les responsables de la VARA de Dubaï voulaient s’assurer de ne pas interférer avec le récent accord conclu entre Binance et les autorités américaines, qui a contraint M. Zhao à démissionner de son poste de PDG de Binance.

C’est la principale raison pour laquelle la VARA a exigé de M. Zhao qu’il cède ses droits de vote au sein de Dubai FZE. Après la cession des droits de vote de M. Zhao, la VARA a examiné de près les produits que l’échange prévoyait d’offrir à Dubaï, selon des sources au fait du dossier.

Malgré le désengagement des droits de vote, M. Zhao reste le bénéficiaire effectif ultime de la société mère de Binance FZE, basée à Abou Dhabi.

L’obtention d’une licence complète aux Émirats arabes unis a été un objectif clé pour les futures opérations de Binance, selon Alex Chehade, directeur général de Binance Dubaï, qui a déclaré :

« Binance a identifié que les principaux dirigeants des Émirats arabes unis voulaient faire de la région un centre d’excellence pour le Web3. Ils tentent de se diversifier en s’éloignant des combustibles fossiles, et ils voient [la crypto] comme un excellent vecteur pour cela. »

Binance avait reçu une licence préliminaire de produit minimal viable de la part de la VARA en septembre 2022, ce qui avait permis à la plateforme d’offrir une gamme de services d’actifs numériques aux investisseurs particuliers et institutionnels qualifiés. »

Retour en haut