Bitcoin: 15 mars 2024 la fête est finie ?

MicroStrategy et BlackRock agitent le monde de la crypto dans le but de récolter un maximum de BTC. Dans cette lutte acharnée, Michael Saylor a récemment dévoilé un nouveau financement de 500 millions de dollars pour acquérir plus de BTC. Qui réussira à accumuler le plus de bitcoins ?

Comme lors des précédents marchés haussiers, le Bitcoin semble s’éloigner du prix perçu par les détenteurs à court terme. En cas de forte baisse, un support on-chain est identifié autour des 45 000 $. Le BTC est pour l’instant loin de ce scénario, mais les vendeurs ont réussi à faire chuter le cours en dessous de 67 000 $. Voici les dernières nouvelles !

Une Baisse de 7 % en 24 Heures pour le Cours du Bitcoin

Bien que le BTC ait subi cette baisse, il maintient une augmentation de 2,5 % sur une semaine et de près de 40 % sur un mois. Comparé à Ethereum, le BTC enregistre une légère baisse d’environ 1 %, mais il montre une progression de 6,5 % sur une semaine.

Des Pertes de 700 Millions de Dollars sur le bitcoin suite à la Baisse

 

Alors que le BTC s’élevait vers de nouveaux sommets historiques, les vendeurs ont injecté une brise de fraîcheur sur le marché des cryptomonnaies. Selon les données de Coinglass, une somme impressionnante de 192 673 traders ont été liquidés, totalisant près de 700 millions de dollars :

LIRE  Bitcoin: Un Ath à 250 000 $ d'ici 2028 ?

Le marché des cryptomonnaies subit des liquidations totalisant près de 700 millions de dollars – 15 mars 2024.
Source : Coinglass
Les positions acheteuses (longs) ont été les plus touchées, avec un montant total de liquidations s’élevant à 550 millions de dollars. Coinglass rapporte également que 240 millions de dollars ont été liquidés sur le Bitcoin au cours des dernières 24 heures. Cette baisse remet-elle en question la trajectoire du Bitcoin ? Penchons-nous sur la situation technique à court terme.

LE COURS DU BITCOIN RETOMBE EN DESSOUS DE 70 000 $

Les acheteurs n’ont pas réussi à maintenir le niveau de 72 500 $, entraînant une déviation du cours. Bien que le support à 69 500 $ ait permis un rebond initial lors de la chute, les vendeurs ont finalement repris le contrôle. Actuellement, le cours est de retour au niveau du support à 67 000 $, se situant en dessous du plus haut historique de 2021 :

Le cours du Bitcoin chute sous le plus haut historique de 2021 – 15 mars 2024.
Graphique du cours du Bitcoin par rapport au dollar (4H)
Malgré la chute, la dynamique globale reste caractérisée par des creux et des sommets en hausse. Cependant, le RSI confirme une divergence baissière, suggérant que le cours pourrait entrer dans une phase de consolidation, formant éventuellement un range entre le dernier sommet et le support à 67 000 $. Toutefois, la perte du support à 67 000 $ pourrait entraîner un retour à 64 500 $.

Le leader des cryptomonnaies atteint un sommet local en dessous de 74 000 $, puis le cours revient au niveau du support à 67 000 $. La violente correction a entraîné la liquidation de près de 700 millions de dollars de positions, principalement des positions longues. Maintenant, le cours doit se maintenir au-dessus de 67 000 $ pour éviter une nouvelle chute vers le bas, risquant de ramener le leader des cryptomonnaies sous les 65 000 $. En cas de consolidation sur le BTC, les altcoins pourraient-ils tirer profit de cette situation ? Solana (SOL) continue d’attirer l’attention des opérateurs.

LIRE  Halving Bitcoin: L'Epic Sat vendu plus de 2 millions de dollars !

LES FAITS MARQUANTS DANS L’ACTUALITÉ DU BITCOIN

Le bull run est-il en cours pour le Bitcoin et les cryptomonnaies ? Tout comme en 2017 et en 2021, le cours du Bitcoin s’éloigne du prix réalisé par les détenteurs à court terme. En cas de chute brutale, un support on-chain se trouve à 45 000 $.
Michael Saylor et MicroStrategy continuent de montrer leur appétit ! En effet, le maximaliste Bitcoin vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 500 millions de dollars pour acquérir davantage de BTC.
La justice britannique a tranché dans l’affaire du prétendu créateur de Bitcoin, Craig Wright, surnommé « Faketoshi ». Après un long procès, le juge a statué que Wright n’était ni Satoshi Nakamoto, ni le créateur du Bitcoin.
La Bourse de Londres suit l’exemple des États-Unis et autorise les ETF. Ces produits financiers seront disponibles au deuxième trimestre, sous réserve du respect des règles de la Financial Conduct Authority.

Retour en haut