Bitcoin : 1 million de dollars en 2030 ?

Jack Dorsey, cofondateur de Twitter et actuel chef de la société de services financiers Block, a fait sensation en prédisant que le prix du bitcoin atteindra un million de dollars d’ici 2030.

Lors d’une interview accordée au journaliste Mike Solana sur Pirate Wires le 9 mai, Dorsey a exprimé son optimisme quant à l’évolution à long terme du bitcoin, soulignant que sa valeur pourrait même dépasser ce chiffre.

Dorsey a souligné que le bitcoin n’était pas simplement une question de prix, mais plutôt un écosystème collaboratif où chaque acteur contribue à son amélioration, ce qui, selon lui, stimule la croissance de sa valeur.

Malgré son départ du conseil d’administration de BlueSky, une alternative décentralisée à Twitter qu’il avait aidé à lancer, Dorsey reste passionné par la résistance à la censure et soutient des initiatives telles que la plateforme Nostr, un protocole anonyme et ouvert.

En tant qu’ardent défenseur du bitcoin, Dorsey voit dans cette crypto-monnaie un potentiel énorme, affirmant que son entreprise Block réinvestira 10 % de ses bénéfices bruts dans l’achat de nouveaux bitcoins chaque mois.

Cependant, cette affirmation optimiste est assombrie par une enquête fédérale sur Block concernant des violations présumées de la conformité dans ses divisions de paiement, Square et Cash App.

Malgré ces controverses, Dorsey reste convaincu que le bitcoin continuera de progresser, dépassant même les prévisions les plus audacieuses.

Son engagement envers le bitcoin ne se limite pas à des paroles, sa société Block investissant massivement dans le développement d’infrastructures dédiées au bitcoin.

Bien que cela soit entaché par des allégations de transactions illégales liées au financement d’organisations terroristes.

LIRE  Crypto: Top 3 des pays avec le plus d'actifs numériques !

En fin de compte, les prédictions de Dorsey sur le bitcoin à un million de dollars pour 2030 peuvent être perçues comme une vision audacieuse du potentiel de cette crypto-monnaie.

Renforçant son statut d’ambassadeur énergique de la révolution crypto, mais suscitant également des interrogations sur les défis réglementaires et les risques associés à son adoption généralisée.

Retour en haut