Arnaque crypto: de la prison ferme pour l’auteur du Ponzi OneCoin

Dans l’univers trouble des escroqueries (scam) cryptographiques, certains projets se dressent tels des épouvantails pour les néophytes. C’est le cas emblématique du Ponzi historique OneCoin, dont le procès de certains acteurs est en cours. Une saga débutée en 2015 avec le premier avertissement officiel lancé à l’échelle internationale. La justice s’est finalement saisie de l’affaire, condamnant récemment la responsable juridique à quatre années de détention.

CONDAMNATION : 4 ANS DE PRISON POUR LA RESPONSABLE JURIDIQUE DE ONECOIN

L’affaire OneCoin revêt les contours d’un véritable thriller dans le monde numérique. Cette arnaque d’envergure mondiale a touché plus de 3 millions de personnes, causant un préjudice financier estimé à plus de 4 milliards de dollars.

Malgré de multiples alertes lancées à travers le monde, ce n’est qu’en 2016 que la justice a entrepris de démêler cet imbroglio. Les promesses de richesse accompagnant les packages OneCoin se sont révélées être une supercherie. Cependant, la mystérieuse « Crypto Queen » reste introuvable, alimentant les rumeurs de fuite ou de disparition.

« Irina Dilkinska, impliquée dans le vaste système pyramidal de OneCoin, a gravement enfreint ses responsabilités. Au lieu de faire respecter la loi en tant que responsable juridique et de conformité, elle a facilité le blanchiment d’argent, contribuant ainsi à l’exploitation de millions de victimes. »

UNE PEINE DE 4 ANS DE PRISON ET 111 MILLIONS DE DOLLARS À RESTITUER

Une peine de 40 ans avait été requise contre Irina Dilkinska en mars de l’année précédente. Cependant, la réalité judiciaire tend à modérer les réquisitions des procureurs, comme en témoigne la condamnation de Sam Bankman-Fried, passée de 110 à 25 ans de prison. De même, la sentence d’Irina Dilkinska a été réduite à 4 ans.

LIRE  Arnaque crypto monnaie : Il vole et rembourse sa victime !

« Plutôt que de garantir le respect de la loi par OneCoin, Irina Dilkinska a participé à la gestion quotidienne de ses activités et au blanchiment d’argent, incluant le transfert de 110 millions de dollars frauduleux vers une entité aux îles Caïmans. »

prison onecoin ponzi

Selon le communiqué officiel de la justice, en plus de sa peine de prison et d’un mois de liberté surveillée, Irina Dilkinska doit s’acquitter d’une amende de 111 440 000 $. Ce règlement financier représente une renonciation à utiliser cette somme, apparemment en sa possession, au profit de la justice américaine.

Cette nouvelle étape pourrait marquer la conclusion d’une saga longue de presque une décennie. Alors que Karl Greenwood, coresponsable de la fraude, purge déjà une peine de 20 ans de prison, la « Crypto Queen » reste toujours introuvable.

Retour en haut