Alexey Pertsev, le développeur de Tornado Cash, aurait-il blanchit de l’argent ?!

Depuis son arrestation en août dernier, Alexey Pertsev, le développeur associé à Tornado Cash, tentait sans succès d’obtenir sa libération. Cependant, il aurait récemment été inculpé par les autorités néerlandaises pour blanchiment présumé de 1,2 milliard de dollars. Quelles informations supplémentaires avons-nous à ce stade ?

Alexey Pertsev aurait été condamné aux Pays-Bas

D’après des documents consultés par nos collègues de DL News, Alexey Pertsev se retrouverait désormais sous le coup d’une inculpation, avec son procès prévu pour débuter le 26 mars prochain.

Le créateur de Tornado Cash maintient fermement sa position, affirmant n’avoir jamais été impliqué dans des activités de blanchiment d’argent, et soutient ardemment le principe d’anonymat porté par son projet.

Selon les allégations du procureur, Alexey Pertsev aurait été régulièrement impliqué dans des transactions de blanchiment d’argent à travers son protocole. Cette accusation majeure a été au cœur de l’enquête, suscitant un débat intense.

Cependant, la défense argue que les procureurs n’ont pas été en mesure de spécifier de manière précise les actions concrètes menées par le développeur pour soutenir ces allégations de blanchiment :

« Les procureurs soupçonnent Alexey Pertsev d’implication dans des activités de blanchiment d’argent, mais leurs descriptions restent générales, sans détails concrets sur les actions supposées de Pertsev. »

Cette situation met en lumière la complexité d’un service décentralisé tel que Tornado Cash, qui ne dépend pas d’une seule entité ou d’un unique développeur.

Du jamais vu dans l’histoire de la cryptomonnaie ?

Cependant, les procureurs semblent avoir évalué le montant blanchi à 1,2 milliard de dollars. En particulier, ils ont pointé du doigt 36 transactions effectuées depuis des plateformes d’échange décentralisées (DEX) vers Tornado Cash. Il paraîtrait que l’argent dérobé lors du piratage de Ronin ait transité par ce mélangeur de cryptomonnaies.

LIRE  Shiba Inu: 12 millions de dollars pour son Layer 3 ?

La question cruciale est donc la suivante : Alexey Pertsev est-il responsable de l’usage fait de son projet, open source et accessible à tous ? Dans la sphère des développeurs de cryptomonnaies, le cas de Tornado Cash est observé attentivement.

Cela soulève également la question de la responsabilité des développeurs d’autres solutions, comme les DEX, concernant les fonds qui traversent leurs plateformes.

Pour les partisans d’Alexey Pertsev, la réponse est catégoriquement non. Son procès revêt une importance particulière car il pourrait créer un précédent juridique susceptible d’influencer d’autres projets similaires.

Il est également noté que les procureurs néerlandais ont tenté de distinguer le service proposé par Tornado Cash des actions criminelles commises :

« Écrire du code n’est pas en soi un acte punissable. Cependant, mélanger des actifs illégaux et dissimuler l’origine de fonds criminels l’est. »

Néanmoins, cette distinction ne répond pas complètement à la question centrale : Alexey Pertsev est-il responsable des actions menées par d’autres personnes via sa plateforme ? La réponse à cette interrogation cruciale sera révélée dans les semaines à venir, lors de son procès.

Les développeurs de Tornado Cash, Roman Storm et Roman Semenov, sont également confrontés à des accusations de blanchiment d’argent et de violation des sanctions américaines. Les accusations précisées dans l’acte d’accusation néerlandais contre Pertsev sont en corrélation avec celles portées contre Storm et Semenov aux États-Unis. Storm a plaidé non coupable et son procès est prévu pour septembre. Les autorités américaines n’ont pas encore réussi à appréhender Semenov.

On parle ici d’une somme de plus d’un milliard de dollars !

Retour en haut