Affaire Ftx: SBF fait appel pour échapper à sa condamnation !!

SBF fait appel. Après des mois d’auditions et de révélations, de déclarations parfois confuses de l’accusé, de rebondissements, et un procès captivant pour la cryptosphère.

La condamnation de Sam Bankman-Fried à 25 ans de prison pour sept chefs d’inculpation semblait clore le chapitre, permettant à la cryptosphère de savourer le printemps sans les affaires troubles de FTX.

Mais il n’en est rien. Profitant de son droit d’appel et contestant la version des procureurs, l’accusé choisit de prolonger le suspense en faisant appel de la décision du juge Lewis Kaplan. Voici le scandale FTX, acte II, scène 1 : l’accusé est de nouveau sur le devant de la scène.

 

CONDAMNÉ À 25 ANS DE PRISON, L’ANCIEN PATRON DE FTX FAIT APPEL

Au début de novembre, le public assistait, stupéfait, au déballage de révélations sur la gestion désastreuse d’une entreprise valorisée à des milliards de dollars.

Jour après jour, la nouvelle direction de FTX exposait les négligences de Sam Bankman-Fried dans la gestion du deuxième plus grand échange de cryptomonnaies au monde.

Sécurité, confidentialité, tout semblait avoir été traité avec légèreté, mais le pire était à venir : des malversations multiples étaient également révélées par les équipes de John Ray, le nouveau dirigeant de la société en faillite.

Des dons non déclarés et non autorisés à des partis politiques, une implication douteuse de membres de la famille Bankman-Fried dans certaines activités de FTX. Un mélange présumé des fonds des clients avec ceux de l’entreprise, des transferts opaques vers et depuis Alameda, l’achat de résidences luxueuses aux Bahamas, un train de vie somptuaire pour les cadres dirigeants : les descriptions du passé de la société laissent les observateurs perplexes.

LIRE  Stablecoin: Usdt s'associe à Chainalysis

Confrontés à une avalanche de preuves et à l’évidence de sa culpabilité, les avocats de M. Bankman-Fried plaident l’« erreur de gestion » et la « mauvaise appréciation ».

Affirmant qu’il s’agit d’un immense malentendu et que la peine de 25 ans de prison est manifestement excessive.

Ainsi, la défense de SBF a logiquement annoncé faire appel à la fois de la déclaration de culpabilité et de la peine prononcée par le juge Kaplan. Le jeudi 11 avril, l’appel a été officiellement enregistré par la justice américaine, le juge recevant la notification dans son bureau du district sud de New York.

SAM BANKMAN-FRIED ET SES AVOCATS CONTESTENT LA VERSION DES FAITS DE LA JUSTICE

C’est le même juge qui avait accusé M. Bankman-Fried de parjure devant son tribunal, alléguant qu’il était conscient de ses actes lors des événements ayant conduit FTX à la catastrophe industrielle.

Il l’avait également condamné à 25 ans de prison et à rembourser 11 milliards de dollars aux créanciers de son ancienne entreprise. Le magistrat sera-t-il réceptif aux nouveaux arguments de la défense ?

Les avocats maintiennent leurs arguments : leur client a certes pris des « décisions égoïstes », mais si les fonds des clients ont été perdus, c’est principalement « à cause d’une crise de liquidité provoquée par une mauvaise gestion des comptes utilisateurs et des opérations de l’entreprise en général ».

D’ailleurs, le jeune Bankman-Fried est maintenant « rongé par le remords » et craint même pour sa vie en prison, un lieu qu’il estime ne pas mériter.

LIRE  Selon le PDG de Binance, le bull-run n'en n'est qu'à ses débuts !

Les avocats ont par ailleurs demandé qu’il reste au Metropolitan Detention Center de Brooklyn pendant cette nouvelle procédure.

Ainsi, deux récits s’affrontent par médias interposés, et toutes les parties se retrouveront pour de nouveaux débats. Quelle est la probabilité que la défense réussisse à convaincre la justice qu’elle s’est trompée ?

Le juge changera-t-il d’avis sur la culpabilité de SBF ?

La peine peut-elle être réduite ou alourdie ? Pour ceux qui en ont assez d’entendre parler de FTX, il est temps de passer à autre chose. Pour les autres, rendez-vous ici pour la suite de la saga Bankman-Fried.

Retour en haut