Actu Crypto: Robinhood dans le viseur de la SEC ?

Robinhood, célèbre courtier ayant rendu l’accès aux actions boursières plus accessible, propose des cryptomonnaies depuis 2021, voire même dès 2018 avec les premiers bitcoins (BTC) enfermés dans ses comptes, mais non transférables. Après des années, la Securities and Exchange Commission (SEC) se réveille enfin et menace le courtier pour ses activités dans les cryptomonnaies !

Est-ce la fin du rôle de Robin des Bois, offrant des cryptos aux portefeuilles modestes ? Le président Joe Biden, dans le rôle du prince Jean, envoie-t-il Gary Gensler, président de la SEC, mettre fin aux activités cryptos de Robinhood ? Le 6 mai 2024, un formulaire 8-K publié sur le site de la SEC révèle que le courtier a reçu une « Wells notice » des régulateurs.

Cette notice informe Robinhood qu’elle fait l’objet d’une enquête de la SEC et pourrait faire face à des poursuites judiciaires prochainement. La branche Robinhood Crypto est particulièrement visée.

Dan Gallagher, directeur juridique de Robinhood et ancien commissaire de la SEC, exprime son indignation face à cette situation. Il estime que les méthodes actuelles de Gensler sont contre-productives et souligne la coopération de Robinhood avec les régulateurs.

Robinhood affirme que les actifs répertoriés sur sa plateforme ne sont pas des titres financiers et se dit prêt à collaborer avec la SEC pour le prouver.

Il se demande si Robinhood suivra Consensys en intentant une action en justice contre la SEC, qui cherche à classer Ethereum (ETH) et d’autres cryptomonnaies comme des valeurs mobilières, à l’exception de Bitcoin. Grayscale a déjà remporté une victoire contre les mesures anti-crypto de la SEC.

Retour en haut